La poupée de chiffon Poupée Odette

Une poupée de chiffon française, naturelle et artisanale : Poupée Odette !

Envie de répandre de bonnes ondes ?

Poupée Odette c’est une très jolie aventure de famille, celle de Maud et de sa maman qui confectionnent des poupées de chiffon. La démarche de cette petite entreprise m’a complètement séduite. Il ne s’agit pas d’une simple poupée en tissu, tout est pensé dans les détails, rien n’est laissé au hasard. Faisons donc la connaissance de cette petite poupée chiffon (enfin de cette grande poupée, vous allez voir !).

Allez, un peu de douceur dans ce monde de brutes !

[Et je dois aussi vous faire la confidence qu’à chaque moment que j’ai pris pour écrire cet article, j’ai été prise d’une certaine mélancolie de mon enfance.]

Des poupées de chiffon fabriquées entièrement à la main

Poupée Odette est une petite entreprise se situant sur Paris qui dessine et coud à la main des poupées de chiffon. Une poupée de chiffon ? Mais quel drôle de nom ! Il s’agit tout simplement d’une poupée faite de tissus.

A l’origine, Maud souhaitait trouver une poupée pour son dernier qui soit en accord avec son choix d’un mode de vie plus durable et éthique. Elle souhaite également pouvoir connaître la manière dont elle a été fabriquée et quelles matières ont été utilisées.

Mais faute d’avoir trouvé son bonheur, elle se dit alors qu’elle pourrait la confectionner elle-même et même en faire une aventure professionnelle (histoire d’en faire profiter tout le monde, ce qui est bien chic de sa part). Et elle a mis tout de même 9 mois pour créer le prototype. Et admirez le résultat !

Une poupée de chiffon aux matières saines
9 mois plus tard, quel joli résultat ! | © Poupée Odette

Ces poupées en tissus ne sont pas cousues à 2 mais 4 mains ! Elles prennent forment sous les doigts de Maud et de sa maman (une aventure de famille vous dis-je). Et puis Odette c’est le prénom de l’une de ses grand-mères qu’elle chérit et qu’elle regardait tricoter lorsqu’elle était enfant. C’est également elle qui lui a confectionné ses tous premiers pulls qui ont servi à habiller ses poupons. Maud a ensuite continué cette collection de vêtements aidée de sa mère.

Et quelques années plus tard, elle confectionne ses propres poupées aidée, là encore, de sa maman.

[Et je dois bien avouer que ça me fait l’effet tendre et agréable d’un plaid sur les épaules avec une tasse de chocolat fumante entre les mains, le tout pendant que dehors il neige à gros flocon.]

Précisons tout de même que ces petites poupées* sont fabriquées entièrement sur Paris dans leur petit atelier, sans aucun intermédiaire.

* enfin pas si petites que ça car elles mesurent environ 50cm de hauteur et 15cm de largeur ! Joli gabarizdfvvqd

Il faut 12 heures pour confectionner une poupée en tissus

Et la toute première poupée de chiffon à voir le jour s’appelle Adèle, nommée ainsi en hommage à une autre grand-mère elle aussi très aimée. Elle a des cheveux de laine couleur rose et une petite robe pailletée. Comme l’explique Maud ses couleurs calment et apaisent les enfants (et je pense qu’en sachant cela certains parents vont se ruer sur cette alliée de choix !).

Le visage ainsi que les détails de chaque poupée sont brodés à la main tandis que les mèches de la chevelure sont soigneusement fixées, une à une, sur la tête.

Des poupées de chiffon aux matières saines et naturelles pour nos bouts de chou

Comme l’explique Maud très justement, l’industrie du textile ne se limite pas aux vêtements, les poupées, peluches et autres jouets en comprenant sont aussi de la partie ! Or, on a souvent tendance à les rayer de la liste des concerné.e.s.

J’espère que vous êtes au courant de l’impact catastrophique de l’industrie textile (principalement conventionnelle) sur l’environnement (sinon… avez-vous vécu dans une grotte ?). Mais il est aussi important de prendre en compte les matières utilisées en elles-mêmes. D’autant que, dans le cas des poupées chiffon, elles peuvent souvent faire office de doudou pour les petit.e.s et sont donc très souvent à leur contact et ils/elles peuvent avoir l’envie saugrenue de mettre un bout de pied ou de cheveux dans la bouche !

Maud a donc souhaité confectionner des poupées avec conscience et beaucoup d’exigence concernant les matières utilisées et a opté pour des tissus écoresponsables (respectueux de l’environnement et de la santé des enfants). Et d’après ce que j’ai compris, pour les trouver, cela n’a pas été une mince affaire !

Mais n’oublions pas non plus le rembourrage ! Hé oui, l’intérieur est aussi important que l’extérieur.

Une poupée chiffon sans plastique
Une poupée sans plastique | © Poupée Odette

Car vous pouvez avoir des doudous et autres poupées en tissus labellisé.e.s Oekotex mais rembourré.e.s avec du polyester. Et là c’est pas folichon, folichon… Tout d’abord les produits chimiques du polyester ne se cantonnent pas à rester à l’intérieur de la poupée non non non. Ils remontent à la surface, imprègnent le tissu et… vous imaginez bien la suite. Et concernant le polyester en lui-même, je vous renvoie à l’article sur les plastiques recyclés (mais qui traite de l’impact du plastique tout court sur la santé). Pour vous le résumer grossièrement, le plastique réduit peu à peu de taille pour devenir des nanoparticules qui peuvent tout à fait passer les couches de l’épiderme de la peau et autres tissus des organes.

Bref, une vision d’horreur vous prend ! Mais celle-ci n’a rien à faire ici, dans cet article qui se veut remplir de douceur. Alors pschitt on efface ça.

Surtout que chez Poupée Odette, le rembourrage est fait de coton biologique non traité certifié GOTS.

Rassuré.e.s ?

Et pour le reste, de quoi sont-elles faites ces poupées de chiffon au juste ?

Je vous vois donc maintenant sceptiques mais là aussi, que de bonnes choses !

  • le corps de la poupée de chiffon est réalisé en popeline naturelle faite de coton biologique certifiée GOTS,
  • les fils sont faits en coton biologique, certifié GOTS,
  • les cheveux sont en laine Oekotex (eh non la poupée n’est pas végane),
  • et la robe est en coton biologique certifié Oekotex.

Les matières sont réalisées par une entrepreneure située en France et le fournisseur du rembourrage se situe en Bretagne (made in pays de la baguette jusqu’au bout). 

A noter, et caractéristique qui n’est pas des moindres, que le coton bio a tendance à être beaucoup plus doux que le coton fabriqué de manière conventionnelle ! Plutôt chouette pour la peau de nos bambins !

Une poupée super bien pensée

Les poupées ont été pensées pour pouvoir être bien manipulées par les enfants : légères mais costaudes (bien sûr que cela se dit mais on l’utilise malheureusement très peu pour les filles). Mais Poupée Odette créé également des poupées souples pour que les enfants puissent les asseoir ou les déshabiller.

Car oui !

Il est tout à fait possible de changer les vêtements de la poupée et donc de lui retirer sa robe. La marque conseille d’enlever les vêtements par le bas plutôt que par la tête qui est plus volumineuse. Ce serait dommage de la décapiter tout de même !

Aussi, Poupée Odette compte bien agrandir la garde-robe. Mais vous pourriez également vous amuser à en confectionner vous-même !

*Je sens soudain du scepticisme*

Oh vous savez moi je propose juste ça comme ça.

La poupée de chiffon vue de dos
La poupée Adèle vue de dos | © Poupée Odette

Une compagne de voyage vraiment unique

La poupée de chiffon peut être un doudou
Elle peut accompagner les petits bouts un peu partout | © Poupée Odette

Etant donné que chaque poupée de chiffon est faite à la main, chacune est unique ! C’est aussi ça le charme de l’artisanat.

Mais vous pouvez aussi la personnaliser en demandant à la marque, lors de votre commande, de broder le prénom de votre petit chou sur la poupée de chiffon (ou son sac de rangement).

Au-delà de ça, d’autres modèles vont faire leur apparition bien sûr. Et d’après ce que j’ai compris, la créatrice a peut-être trouvé d’autres tissus lui permettant de réaliser des poupées aux couleurs de peau toutes différentes. Et par ici, on aime la diversité ! (Et si ce sujet vous intéresse je parle brièvement des actions sur ce terrain de la marque Maison Dassam.)

Apprendre aux enfants qu’on peut ne pas toujours avoir le sourire

Maud s’est pas mal demandée si la poupée devait arborer un sourire. Et finalement, elle a décidé que non. Et j’approuve complètement la raison qui l’a menée à faire ce choix.

Elle explique qu’elle ne souhaite pas contribuer à cette injonction de sourire en toute circonstance (vous savez le fameux « Souris et tais-toi », surtout adressé aux femmes)*moue blasée* et que le sourire peut sonner faux. Elle souhaite, au contraire, que la poupée puisse être un moyen aux enfants de projeter leurs émotions et les aider à les exprimer.

Et franchement là, j’ai des étoiles dans les yeux (groupie du jour bonjour). Je suis autant admirative que ravie de l’approche de la créatrice qui, non seulement, souhaite apporter un produit de qualité aux enfants mais aussi contribuer à leur épanouissement (à son échelle bien entendu).

 

Et petit aparté : c’est aussi pour ce genre de jolies découvertes que je suis hyper contente de tenir ce blog. (Ah je vous avais dit que cet article serait plein de douceur, de tendresse et de chamallows ! Et y a pas de mal à partager de bons sentiments dis !).

Les poupées c’est pour les filles et…. les garçons !

Un autre point que j’aime beaucoup. La marque ne fait aucune distinction de genre envers les destinataires de ces poupées. Elles sont autant destinées aux filles qu’aux garçons. Et c’est un grand yes ! On envoie valser les stéréotypes et on enchaîne avec une salve d’applaudissements s’il vous plaît !

Et au niveau de la commande ça se passe comment ?

Et là vous vous dites que c’est tout de même une très chouette idée pour une première poupée. Mais comment cela se passe lors de la commande ? Vous faites bien de demander car les poupées sont réalisées sur demande. Vous devez donc contacter directement Poupée Odette. La marque précise cependant que selon le nombre de commandes, elle peut être traitée entre 3 et 20 jours. Aussi ne tardez pas si vous souhaitez l’offrir dans la période de Noël !

Comme je le mentionnais précédemment, chaque poupée est livrée dans son petit sac en tissu.

Et alors concernant le prix, j’étais vraiment surprise. Une poupée vaut à peu près (je dis à peu près car ajoutez un petit supplément si vous souhaitez une broderie) : 89€. Et là, stupeur. Je m’attendais à beauuucoup plus sachant le nombre d’heures de travail : 12h heures, rappelons-le quand même !

A noter que sur Paris, la livraison est gratuite et se fait à vélo ! Pour la France métropolitaine, les frais de livraison s’élèvent à 8,90€ en colis suivi. Pour les autres destinations, malheureusement la marque ne peut pas encore la prendre en charge.

Découvrir Poupée Odette

 

L’Avis d’Alternéthique sur la poupée Odette

Les points positifs

  • Bon déjà la poupée est franchement super jolie ! Et regardez-moi cette petite robe trop chou. Hâte de voir les nouvelles !
  • Une alternative saine, de qualité et sans danger, soit respectueuse de l’environnement et de la santé des petits bouts.
  • Autre gros point : la démarche d’inclusion de la créatrice et son approche du développement de l’enfant dans la confection de ses poupées. Elle souhaite autant diversifier les modèles de ses poupées (bon oui d’accord, rien n’est encore fait) que s’adresser aux petites filles comme aux petits garçons. Et puis, elle réalise des poupées qui seront une alliée (ou du moins pas une entrave) à leur épanouissement et les inciteront à exprimer leurs émotions.
    Et parce que je ne m’en lasse pas, voici un autre aperçu de sa démarche. Elle explique notamment que jouer avec une poupée est très important dans le développement de l’enfant, tant aux niveaux sensoriel, affectif que social. C’est aussi un très bon moyen pour exprimer sa personnalité et développer sa motricité (soit réaliser des mouvements du corps)(en gros).

Là où j’ai quelques attentes

Je chipote car en toute sincérité je trouve la marque absolument géniale. Voilà seulement quelques souhaits personnels qui ferait que la marque frôleraitla perfection (oh oui j’ose le mot).

  • Une poupée masculine peut-être ? Histoire d’avoir encore un peu plus de diversité ? Juste une idée comme ça.
  • Proposer des cheveux sans laine pour les personnes ne souhaitant pas acquérir des objets incluant une production animale même si je me doute que pour réaliser des cheveux cela doit être assez compliqué de s’en passer.

Que pensez-vous de cette petite poupée de chiffon et de la démarche de la créatrice ?

Envie de répandre de bonnes ondes ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut