Lilo est un moteur de recherche

Lilo, le moteur de recherche qui finance des ONG

Envie de répandre de bonnes ondes ?

Lilo est un moteur de recherche français qui permet, grâce à vos recherches sur le web, de financer des projets sociaux ou environnementaux de votre choix. Génial n’est-ce pas ? Mais comment ça marche ?

 

Comment un moteur de recherche peut-il financer des ONG ?

Un moteur de recherche génère beaucoup d’argent

Avant toute chose, il faut savoir que les moteurs de recherche génèrent de l’argent grâce, entre autres, aux liens commerciaux qui se trouvent en haut de vos résultats de recherches (devant les liens de ces résultats figure la mention “Annonce”). D’après le fondateur de Lilo, Clément Le Bras, le plus gros moteur de recherche, Google, gagne en moyenne 30€ par an par utilisateur.

Et cet argent, Lilo permet à l’utilisateur d’en distribuer une partie à des projets qui ont besoin de fonds et de visibilité. Ces projets ont un impact positif dans les domaines du social, de la santé et de l’environnement.

 

Lilo attribue l’argent aux organismes selon un système de gouttes d’eau

Sur Lilo, chaque recherche que vous effectuez génère une goutte d’eau. Symboliquement, celle-ci représente la part de chacun qui “apporte sa goutte d’eau” pour contribuer à financer un projet. Le moteur de recherche détermine la valeur monétaire de chaque goutte d’eau selon les revenus qu’il a généré. Ainsi, d’un mois à l’autre la valeur d’une goutte d’eau est fluctuante.

Par la suite, vous pouvez attribuer ces gouttes d’eau aux entreprises et associations de votre choix, et Lilo les transforme en argent sous la forme de don.

Lilo reverse de l'argent en don
Lilo reverse l'argent sous forme de don | © Lilo

Sur 100 % des revenus que perçoit Lilo :

  • 50 % sont attribués aux projets en fonction de la répartition des gouttes d’eau dont 5 % aux projets de compensation et stockage carbone*,
  • 30 % sont alloués au fonctionnement du service et,
  • 20 %  à la communication.

En 3 ans, Lilo a reversé plus d’1 millions d’euros aux organismes qu’elle met en avant.

Si aucun projet ne vous tente, vous pouvez garder vos gouttes d’eau à distribuer pour les prochaines fois. Vous pouvez également proposer des projets qui vous intéressent et vous semblent pertinents à l’équipe de Lilo.

*chaque recherche génère du carbone car elle demande de l’énergie aux serveurs utilisés par les moteurs de recherche.

 

Lilo met en avant des projets à impact positif

Le moteur de recherche met en lumière des projets auprès des utilisateurs

L’idée également portée par l’équipe de Lilo est de mettre en relation les utilisateurs du moteur de recherche et ces organismes. Avec ce système de distribution de gouttes d’eau, le moteur de recherche se présente aussi comme une vitrine permettant de faire découvrir et mettre en avant des associations et entreprises à impact positif.

De plus, vous pouvez retrouvez un fil d’actualités au sein de Lilo, en-dessous de votre barre de recherche, qui met en avant à la fois des actualités à tendance positive et les actualités que postent les projets soutenus par Lilo. Vous pouvez tout à fait y rajouter les médias que vous souhaitez suivre.

Lilo finance des projets sociaux et environnementaux
Lilo finance des projets sociaux et environnementaux | © Lilo

Comment Lilo sélectionne les projets ?

Lilo souhaite avoir un nombre de projets pertinent selon le nombre d’utilisateurs du moteur de recherche afin que leur visibilité ne soit pas diluée. La plateforme n’indique pas combien de projets elle met aujourd’hui en avant.

L’équipe de Lilo sélectionne les projets selon leur caractère innovant, social ou environnemental.

Elle vérifie que le projet rentre dans les critères d’impact social ou environnemental et qu’il puisse démontrer des actions concrètes. En effet, le moteur de recherche ne souhaite pas financer des idées mais des actions, ce qui le différencie du crowfunding*. De plus, le projet doit être pérenne et continue dans le temps.

Enfin, il faut qu’il y ait déjà une communauté existante fédérée par le projet qui assure du sérieux de celui-ci.

*le crowfunding, ou financement participatif, repose sur le fait d’interpeller un grand nombre de personnes pour pouvoir financer un projet.

 

Comment utiliser le moteur de recherche Lilo ?

Utilisant Lilo depuis quelques semaines déjà, je peux vous faire part de mon avis. L’utilisation de la plateforme est absolument la même que sur les autres moteurs de recherche. Il n’y a pas besoin de modifier ses habitudes. C’est d’ailleurs très plaisant de voir le nombre de gouttes d’eau augmenter au fur et à mesure de nos recherches.

Lilo est un moteur de recherche
La barre de recherche Lilo | © Lilo

 

Qu’en est-il de la pertinence des résultats de recherche sur Lilo ?

Afin que la pertinence du moteur de recherche soit la même que ceux les plus utilisés, Lilo utilise et agrège les algorithmes des autres grands moteurs de recherche.

Entendons-nous bien, Lilo n’est pas un nouvel algorithme de recherche, c’est un meta-moteur. Ainsi, il est dépendant des autres moteurs de recherche pour pouvoir nous présenter des résultats en réponse à nos recherches. Pourquoi ? Car l’équipe a souhaité s’appuyer sur des technologies qui existaient déjà pour investir ses moyens sur l’utilisation de nos recherches comme source de financement pour des projets sociaux et environnementaux.

Ainsi, lorsque l’utilisateur effectue une recherche, Lilo interroge d’autres algorithmes comme Google, Yahoo et Bing et envoie les résultats qu’il a récupéré. De cette manière, il vous est proposé globalement les mêmes résultats que sur les autres grands moteurs de recherche.

Si malgré tout vous ne souhaitez pas être restreints, Lilo vous propose un bouton vers la plateforme Google pour comparer les résultats obtenus. C’est parfois ce que je fais parfois lorsque je veux avoir accès à un grand nombre d’informations.

Notons toutefois que l’avantage des moteurs de recherche dits “alternatifs” est qu’ils permettent aussi d’afficher des résultats parfois très peu visibles sur les autres grands moteurs. Ils favorisent ainsi la diversité des résultats et des sources d’information.

 

Lilo respecte votre vie privée

Lilo a mis en place 6 systèmes de protection :

  • Lilo ne revend pas vos données de recherche : les données utilisées servent seulement pour le fonctionnement du moteur de recherche,
  • Le moteur de recherche ne vous piste pas sur internet : Lilo n’utilise pas de cookie ou de script de tracking,
  • Pour ses statistiques de visite, le moteur de recherche n’utilise pas Google Analytics. Elle se sert d’un outil configuré selon les recommandations de la CNIL. Vous avez d’ailleurs la possibilité de ne pas autoriser le suivi de votre ordinateur en le notifiant dans les configurations.
  • Les recherches web, news et images sont sans cookies tiers. Seul l’onglet Map s’appuyant sur Google Maps ne garantie pas la vie privée,
  • Lilo permet de désactiver le tracking publicitaire grâce à l’extension Lilo Protect,
  • Le moteur de recherche utilise des serveurs situés en France : ils sont hébergés sur OVH et online, deux sociétés françaises.

A ce jour, près de 700 000 personnes utilisent Lilo chaque mois comme moteur de recherche.

 

Comment installer Lilo ?

C’est vraiment très simple. Il vous suffit d’aller sur le site internet de Lilo et de cliquer sur “Choisir Lilo comme moteur de recherche” puis, de cliquer sur “Ajouter Lilo à Chrome” et, sur la dernière page qui s’affiche, de cliquer sur installer.

Concernant les autres moteurs de recherche  (Opera, Edge,etc.) auxquels vous souhaitez ajouter l’extension Lilo, celle-ci vous explique en détails les démarches à suivre sur sa page d’accueil.

Aller sur le site de Lilo

Et si votre dada c’est les animaux, il existe également Youcare !

Lilo : l’avis d’Alternéthique sur ce moteur de recherche

Les points positifs

  • Financer des ONG de notre choix simplement grâce à nos recherches.
  • La mise en avant de différentes initiatives sociales et environnementales.
  • Un moteur de recherche qui respecte notre vie privée.
  • Des résultats parfois différents de ceux de Google, favorisant la diversité des sources, mais qui offre toutefois la possibilité d’aller sur celui-ci grâce à un simple bouton.

Ce qui pourrait vous freiner

  • Point à la fois positif et négatif : des résultats pas toujours similaires à ceux de Google. Mais comme je vous l’ai déjà mentionné, il y a un bouton pour revenir sur le gros mastodonte si vous souhaitez comparer vos recherches.
  • Prendre le temps de répartir les gouttes d’eau aux associations. Mais est-ce vraiment un point négatif ? Dans un sens, c’est assez satisfaisant de pouvoir attribuer des dons aux différents projets que nous avons choisis.
Envie de répandre de bonnes ondes ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut