Flore & Zéphyr pour une bague de fiançailles éthique

Envie de répandre de bonnes ondes ?

Vous êtes certainement à la recherche d’une bague de fiançailles éthique, un bijou empreint de symboles qui correspond à vos valeurs. Cela tombe bien car c’est ce que propose la maison de joaillerie Flore & Zéphyr. Elle confectionne des bagues de fiançailles écoresponsables en or Fairmined. Et vous le remarquerez, c’est toute une fabrication française qui est mise à l’honneur.

Une bague de fiançailles confectionnée à la main, en France, à Strasbourg

Derrière la marque de bijoux éthiques Flore et Zéphyr, se trouvent Laura Zimmermann et son compagnon, Amaury. Le couple s’est lancé dans l’aventure il y a quelques années.

La réalisation de bijoux à la main demande de nombreuses étapes

Laura est joaillière et a réalisé sa formation dans la prestigieuse Ecole Boulle, à Paris. Après différentes expériences professionnelles, le couple s’installe à Strasbourg, où elle confectionne les bijoux dans son atelier, des bagues de fiançailles le plus souvent.

Et cela demande pas mal de travail !

Elle passe par différentes étapes avant d’arriver à la création de son bijou :

  • dessins ;
  • croquis ;
  • plans plus aboutis ;
  • essais en atelier ;
  • travail de la matière ;
  • réflexion sur la manière dont tiennent les composants d’un bijou ;
  • travail du métal (mise en forme, soudure, ciselure) ;
  • travail des textures, etc.

Aussi, vous aurez compris que tous les bijoux sont fabriqués à la main dans la ville alsacienne. Mais, rassurez-vous il est tout à fait possible de commander votre bijou sur internet si vous ne pouvez-vous déplacer.

médaillon flore zephyr
Flore & Zéphyr réalise également des médaillons | © Flore & Zéphyr

Flore et Zéphyr favorise les artisans locaux

La maison de joaillerie a souhaité travailler avec des fournisseurs et des sous-traitants locaux afin de diminuer leur empreinte carbone mais aussi pour contribuer au développement de l’économie locale.

Car créer un bijou (et tout ce qui s’en rattache) nécessite plusieurs métiers, chacun différent mais indispensable :

  • un sertisseur pour tenir sur la pierre sur le bijou.
  • un fondeur, il existe d’énormes fours en Lorraine.
  • un fabricant de packaging pour accompagner le bijou. Dans le cas des bagues de fiançailles de Flore & Zéphyr, il s’agit d’un pochon en coton bio labellisé Fairtrade, sérigraphié en Alsace.
  • un imprimeur pour les cartes de visite et les flyers qui se trouve, lui aussi, en Alsace.

Mais, bien sûr, il n’y a pas d’or en Alsace, du moins pas à ma connaissance (sinon faites-moi signe et j’accoure !). Aussi, la marque a souhaité utiliser de l’or écoresponsable pour la fabrication de ses bijoux.

Une bague de fiançailles réalisée en or équitable

Des bijoux responsables avec de l’or certifié

Flore & Zéphir utilise de l’or éthique labellisé Fairmined.

Le label Fairmined a été créé par l’ONG Alliance for Responsible Mining. Il garantit que les extractions minières respectent différents points.

Tout d’abord au niveau des droits humains :

  • pas de travail d’enfant ;
  • pas de travail forcé ;
  • une égalité salariale entre hommes et femmes ;
  • des prix justes, la  marque achète l’or à son prix minimum afin qu’il ne soit pas dévalué ;
  • une protection sociale ;
  • une rémunération juste ;
  • des mines sécurisées.

Le label garantie également différents points liés à l’environnement :

  • préservation de la faune et la florale environnantes ;
  • lutte contre la déforestation ;
  • le cyanure et le mercure sont traités en interne dans la mine afin qu’ils ne se retrouvent pas dans l’eau.

Enfin, le label intervient également au niveau du commerce équitable. Fairmined reverse la participation directement aux mines. Ce sont les travailleur.se.s qui gèrent eux-mêmes l’argent pour leurs différents projets. Ils peuvent l’utiliser pour assainir les mines, construire des écoles ou des centres de soins.

Toutes les mines sont artisanales et assez petites, et font travailler tout un écosystème. Elles sont auditées tous les ans et contrôlées régulièrement.

Les mines se trouvent surtout en Amérique du Sud, au Pérou et en Colombie notamment. Certaines sont également en Mongolie. Concernant l’Afrique, c’est plus compliqué, des initiatives sont en cours de certification.

Comment cela se passe concrètement ? De l’or jusqu’à l’atelier

La marque de bijoux éthiques traite directement avec un affineur. Il s’agit de la personne qui s’occupe de créer l’alliage.

Il faut savoir que Flore & Zéphyr ne travaille pas avec de l’or pur car il serait bien trop malléable. Aussi elle confectionne ses bijoux avec de l’or 18 carats mélangé à du cuivre et de l’argent.

L’affineur réalise le mélange qui est certifié par le label car il achète l’or pur directement à celui-ci. Ainsi, il y a une traçabilité directe de l’or.

alliances flore zephyr
Les jolies alliances Flore & Zéphyr | © Flore & Zéphyr

Des bagues de fiançailles éthiques oui mais, et les diamants ?

Les diamants Kimberly Process

Peut-être avez-vous déjà vu le film Blood Diamond avec Di Caprio qui dénonce le marché des diamants de conflit.

Il s’agit de diamants provenant de zones où des groupes rebelles essayent de prendre le pouvoir. Et pour cela, ils financent leurs actions par la vente de diamants, souvent sortis de terre par des personnes réduites en esclavage.

Aussi, en 2003, la certification Kimberly Process voit le jour. Et Flore & Zéphyr utilise des diamants qui ont cette certification.

La charte de la certification a été signée par près de 80 pays qui s’engagent à ne pas acheter ce type de diamants, des diamants bruts (ce détail a son importance, vous allez comprendre). Cependant, elle ne prend pas en compte les droits humains, le travail d’enfants, le travail forcé ou encore la pollution engendrée. C’est un premier pas qui reste assez flou.

Et puis certains pays sont réticents à élargie les critères de la certification, tels que la Russie ou encore la Chine, car certaines mines deviendraient des diamants de conflit et ne seraient donc plus économiquement avantageuses.

Or, dans les pays où se trouvent les diamants de conflit, certains commencent à être taillés et peuvent donc être exportés. Vous comprenez maintenant la subtilité du diamant brut ou taillé. c’est donc une véritable faille dans le système et il n’y a malheureusement pas d’autre certification.

Et là il n’est question que de diamant. Les autres pierres précieuses ou semi précieuses n’ont aucune certification et représentent pourtant un marché énorme !

Aussi Flore & Zéphyr a souhaité travaillé le moins possible avec des pierres en travaillant les textures et les toutes petites pierres. Elle essaye de faire au mieux car il serait économiquement impossible pour elle de s’en passer.

La maison de joaillerie s’est associée à l’association Plan International

Flore & Zéphyr reverse une partie de ses bénéfices à Plan International. L’association œuvre pour scolariser les enfants, qu’ils aient un travail, sortent de la misère et soient informé.e.s de leurs droits. Elle a notamment une campagne pour l’éducation des jeunes filles et les droits des petites filles dans le monde.

La démarche de Flore & Zéphyr, du moins je la comprends comme telle, est de pouvoir rendre ses bijoux les plus responsables possibles et leviers d’un monde plus juste. Certes, il ne peut y avoir de traçabilité totale mais c’est mieux que rien !

Sont-ils chers les bijoux de Flore & Zéphyr ?

La bijouterie propose des bijoux à des tarifs qui ne sont pas forcément plus chers que ceux pratiqués sur le marché conventionnel.

Ces prix s’expliquent par les choix mis en place par Laure et son compagnon dès la création de leur entreprise. De là a découlé toute leur organisation.

La boutique ne possède pas de vitrine et se trouve au 2ème étage, ce qui rend le loyer bien moins cher. De plus, il n’y a pas de vendeur et l’accueil se fait seulement sur rendez-vous.

A savoir donc, qu’il est plus rare de trouver des bijoux Fairmined car cela impose certaines contraintes.  Et c’est d’autant plus compliqué de se lancer en Fairmined en cours de route. La traçabilité est plus complexe donc les délais plus longs, ce qui impacte sur les étapes de fabrication qui demandent donc une main d’œuvre plus importante. Vous voyez les causes à effet. Et tout cela entraîne des surcoûts.

Et ce surcoût il faut l’impacter quelque part :

  • soit la marge est réduite
  • soit le prix est plus élevé et cela impacte le ou la client.e. Et est-il/elle prêt.e à payer plus cher ?

Ce sont donc des choix complexes.

L’avis d’Alternéthique sur Flore et Zéphyr

Les points positifs

  • La marque propose des bijoux éthiques et ça c’est déjà super chouette !
  • Elle contribue à l’économie locale tout en réduisant son impact environnemental par son choix de travailler avec des artisans de la région.
  • Elle participe à son échelle à des actions humanitaires (je ne vous cache pas que j’aime moyennement cette expression mais enfin !).
  • Les modèles sont super chouettes !

Là où je suis plus réservée

  • Rien mon capitaine ! Même pas les failles des diamants Kimberly Process car la marque en est bien consciente et fait de son mieux.

J’ai trouvé pas mal de mes informations à travers l’un des podcasts de Nouveau Modèle, merci à sa créatrice !

Que pensez-vous de la démarche de Flore & Zéphyr ? Avez-vous déjà acheté des bijoux responsables ?

Envie de répandre de bonnes ondes ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut