Cultures et Compagnie installe des fermes au sein des entreprises !

Envie de répandre de bonnes ondes ?

Cultures et Compagnie aide les entreprises à installer une petite ferme maraîchère sur leurs surfaces disponibles. C’est une très chouette opportunité, à la fois pour le/la maraîcher.e qui souhaite un terrain pour s’installer mais aussi pour l’entreprise et les salarié.e.s qui en retirent tout un tas d’avantages.

Cultures et Compagnie aide les maraîcher.e.s indépendant.e.s à s’installer

Des terres non utilisées et des maraîchers bien embêté.e.s

Les fondateur.ice.s de la petite startup Cultures et Compagnies expliquent qu’il existe beaucoup de « pelouses dormantes » appartenant notamment à des entreprises : près de 10 000 hectares détenus et ça, rien qu’en petite couronne !

Et dans le même temps, il faut près de 3 ans pour qu’un.e maraîcher.e trouve des terres où s’installer, et particulièrement en Île-de-France. Vous ne trouvez pas ça dommage ?

C’est aussi ce que les fondateur.ice.s se sont dit.e.s. Aussi, il et elle ont eu la très bonne idée de proposer aux entreprises d’installer un.e maraîcher.e sur les terres qu’elles n’exploitent pas. Et hop, une activité de créer pour un.e maraîcher en galère et de chouettes avantages pour l’entreprise !

A noter que Cultures et Compagnie est une entreprise agréée Entreprise Solidaire d’Utilité Sociale du secteur de l’Economie Sociale et Solidaire. C’est du sérieux !

Cultures et Compagnie s’occupe de l’installation de la petite ferme

Et là, que de questions vous viennent à l’esprit !

Mais comment doit s’y prendre l’entreprise ? Comment trouve-t-elle le/la maraîcher.e ? Mais elle n’y connaît sûrement rien du tout dans cette installation ! Et puis elle va certainement perdre énormément de temps et d’argent dans ce projet !

Tututut, voilà pourquoi Cultures et Compagnie prend en charge le lancement de cette « ferme d’entreprise ». En effet, la startup est un bureau d’études Assistant Maître d’Ouvrage.

Elle s’occupe de :

  • la conception
  • l’installation
  • l’animation
  • et la communication

A noter que la startup s’adresse à des entreprises qui possèdent d’un terrain d’au moins 1 000m2. Avant de se lancer dans quoi que ce soit, elle réalise une étude de faisabilité du terrain, histoire de déterminer l’environnement géographique, la qualité des sols, etc.

 

Et puis hop c’est parti pour l’installation !

ferme entreprise
Une petite ferme, c'est chouette non ?

Une production biologique sinon rien !

L’idée c’est aussi de protéger l’environnement local et de ne pas porter atteinte à la santé des employé.e.s de l’entreprise.

Aussi, le ou la maraîcher.e doit, entre autres :

  • produire en bio
  • produire avec le moins de mécanisation possible
  • privilégier un travail superficiel du sol
  • utiliser des engrais verts et le minimum d’intrants biologiques
  • ne pas utiliser d’OGM

Et quel type de plantes peut-on trouver sur cette petite ferme d’entreprise ? Je suppose que cela dépend du terrain, mais Cultures et Compagnie cite des plants, des fleurs ou des plantes à parfum aromatiques et médicinales. De quoi embaumer le terrain !

Les bienfaits de ce petit jardin pour les salariés

Le ou la maraîcher.e indépendant.e produit des fruits et légumes biologiques à destination des salarié.e.s. C’est à la fois une très bonne manière de commencer à manger locavore et bio ! Et c’est aussi un moyen d’éviter le plus possible les transports de denrées qui peuvent être produites sur place. Et hop, on rentre du travail avec son petit panier de légumes et plus (ou moins) besoin d’aller faire les courses (ô joie) !

mainsdansterre
Le plaisir des mains dans la terre

Et quel plaisir de prendre sa pause-café les pieds dans la nature, c’est ressourçant. Et je ne vous raconte pas de salades ! Cela fait véritablement du bien au moral. Les êtres humains ont ce besoin de se connecter au végétal, et plus largement, au vivant. Ce que l’on appelle, comme l’explique Cultures et Compagnie appuyée d’une étude, de biophilie.

Et puis, à côté de ça, la startup propose des activités autour du jardinage ou encore des jeux d’équipe (mais je vous en dis plus un peu plus loin). Et il est aussi tout à fait possible d’envisager d’inviter les enfants des salarié.e.s ou encore les écoles alentours.

Et quel plaisir régressif de se salir les mains, les mains dans la terre !

Et puis, au-delà des salarié.e.s, il pourrait être possible de mettre en place des AMAP locales ou encore de mettre en place un restaurant d’entreprise utilisant les légumes de l’entreprise !

Une petite ferme c’est tout bénéf’ pour l’entreprise

Oui oui je sais, une entreprise ne fait pas dans la philanthropie alors il faut bien que celle-ci y trouve son intérêt.

Bon très sincèrement, et à titre personnel, je pense qu’une entreprise peut engager des actions sans forcément toujours penser à rentabilité. Et étant donné le contexte actuel, les entreprises doivent s’engager sur des projets sociaux durables car elles ont aussi un rôle à jouer (et quel rôle !) dans la protection de l’environnement.

Mais enfin j’entends l’argument économique.

Vous voulez des arguments bétons pour inciter les entreprises à se lancer, en voici quelques-uns :

  • C’est une très bonne façon de valoriser l’image de l’entreprise !
  • C’est aussi un autre chouette moyen d’améliorer le bien-être des salariés (cf. plus haut).
  • L’entreprise fait des économies sur l’entretien des espaces autour des bâtiments (eh oui tiens !).
  • C’est également rentabiliser un espace non utilisé tout en faisant du bien à la planète.

Concernant le renforcement de l’image de l’entreprise, je vais rentrer un peu plus en détails.

Un projet (très) valorisant pour une entreprise

La RSE ça vous dit quelque chose ? C’est la Responsabilité Sociale des Entreprises. En gros, c’est l’ensemble des actions que met en place une entreprise dans le cadre du développement durable (social, environnement, économique). Généralement ces pratiques valorisent l’image de l’entreprise car elle agit en faveur de l’environnement.

Mais enfin gare à ce que les promesses de l’entreprise soient tenues et qu’il ne s’agisse pas d’un écran de fumée (dans le genre greenwashing et compagnie) !  Paroles, paroles comme dirait cette chère Dalida.

Et bingo vous avez compris. Le projet des petites fermes d’entreprise rentre parfaitement dans le cadre de la RSE. C’est un projet durable qui profite à tou.te.s dont les actions sont concrètes et les résultats en grande partie visible.

D’ailleurs, c’est très chouette car Cultures et Compagnie s’occupe du plan de communication pour communiquer sur votre très chouette démarche ! Reportages photos, rédaction de contenus, réseaux sociaux, relation presse, tout y est. Et on communique sur du concret !

Franchement il y a de quoi se lancer non ?

Le projet contribue à la marque employeur

Allez hop, on retourne là encore dans les définitions. La marque employeur c’est l’image que renvoie une entreprise auprès de ses employé.e.s et ses potentiels candidats. C’est bon à savoir quand on sait qu’un tiers des offres d’emploi ne trouvent pas preneur.se (idée déjà évoqué dans l’article consacré à jaipasleprofil.fr).

Notez que, comme l’évoque Cultures et Compagnie, 65% des jeunes actif.ve.s souhaitent travailler dans des entreprises qui veillent à leur impact environnemental. Et je ne veux pas dire (avec un petit coup de coude appuyé) mais une entreprise qui veille à mettre en place une petite ferme, c’est tout de même assez intriguant, original et la preuve qu’elle se soucie de l’environnement.

C’est tout de même intéressant une entreprise qui se végétalise et produit des légumes pour ses propres employé.e.s.

Alors ? Convaincu.e.s ?

Une autre manière de renforcer l’esprit d’équipe

Cultures et Compagnie propose des animations autour du jardin et notamment, comme je vous le disais des activités d’équipe, soit des jeux de team building (oui on aime bien les anglicismes dans le monde du management).

Allez, encore une définition car vous aimez bien ça (oh mais non ne niez pas).

Le team building c’est tout simplement un renforcement de l’esprit d’équipe, une manière de réapprendre à travailler ensemble si l’on veut.

espritdequipe
Un petit côté Power Rangers c'est vrai

La startup propose différentes activités selon les objectifs sur lesquels souhaite travailler l’entreprise.

Cela peut être chouette (ou non hein, cela dépend de chacun.e) de mettre les mains dans la terre avec ses collègues ou discuter en plantant des tomates !

Découvrir Cultures et Compagnie

L’avis d’Alternéthique sur Cultures et Compagnie

Les points positifs

  • Un bon moyen pour un.e maraîcher.e de s’installer.
  • Une très chouette manière de défendre l’agriculture biologique et l’agriculture urbaine.
  • Un moyen de favoriser le manger local et par là de diminuer les transports des denrées alimentaires.
  • Des avantages économiques pour les entreprises, les salarié.e.s et (je pense) pour les maraîcher.e.s.
  • Une initiative supplémentaire qui va dans le sens de la  préservation de la biodiversité et de l’environnement.

Là où je suis plus réservée

  • Bon, et dites les entreprises, il ne faut pas non plus que ce soit un prétexte pour ne pas mettre en place d’autres actions en faveur de la protection de l’environnement hein !

Alors que pensez-vous de cette initiative ? Chiche que cela intéresse votre entreprise ?

Envie de répandre de bonnes ondes ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut