araku cafe circuit court

Araku Coffee, le premier café bio en circuit court

Envie de répandre de bonnes ondes ?

Araku Coffee est une petite marque qui propose des cafés bio purs arabicas d’origine indienne, issus du commerce équitable. C’est aussi, pour l’instant, le seul café en circuit direct entre les petits producteurs et les consommateurs. Circuit direct ?

Chose nouvelle dans le monde du café, celui d’Araku, de sa culture à sa commercialisation, n’est géré que par une seule équipe. Il est cultivé sur une terre protégée par des petit.e.s producteur.ice.s, torréfié et conditionné par des experts, commercialisé par une équipe dédiée, et tous forment l’équipe Araku. Ainsi, à chaque étape de sa transformation et de sa commercialisation, il ne passe par aucun intermédiaire. Et ça, on aime !

Le café arabica, c’est quoi ?

L’arabica est une espèce botanique de caféiers. Comparé au robusta, aussi très connu, il offre généralement des saveurs douces et fruitées avec des arômes plus développés et une faible teneur en caféine.

grains cafe araku
Les grains de café Araku, c'est beau non ? | © Agence Puppets / Araku France

Le café bio Araku, cultivé sur une terre protégée

Une terre ancestrale pour un café d’exception

Cultivé sur les hauts plateaux des Eastern Ghats à l’est de l’Inde, le café bio Araku tient son nom de la vallée du même nom au sein duquel il est produit. Cette vallée est classée Réserve Naturelle Protégée depuis 1995, reconnue pour sa biodiversité et sa fertilité. Elle est d’ailleurs aujourd’hui la plus grande plantation de café certifié bio et en agriculture biodynamique au monde.

terres culture inde vallee araku
Les terres de culture en Inde dans la vallée d'Araku | © Agence Puppets / Araku France

Araku, “terre rouge” en Oriya, la langue locale, est une coopérative dont les plantations appartiennent toutes aux 10 000 fermiers entrepreneurs et indépendants. Ils sont issus des tribus ancestrales de la vallée, les Adivasis, réparties sur près de 520 villages.

La culture est faite à la main comme le faisaient leurs aïeul·e·s et aucune machine ni pesticides ne sont utilisé·e·s. L’agriculture se fait ainsi à petite échelle. Les cafés sont labellisés AB, agriculture biologique. Ils sont aussi certifiés commerce équitable Fairtrade par Max Havelaar.

Ces peuples ont longtemps été marginalisés, notamment depuis la période des colonies anglaises. En effet, ils désiraient conserver leur indépendance, ce qui ne plaisait pas, vous vous en doutez, aux colons britanniques.

A cela, leurs forêts, surexploitées, ont disparu. Le lien prégnant qui unissait ces communautés à l’environnement qui les nourrissait était rompu. Et les terres pouvaient à peine soutenir les besoins de la population. Et c’est alors qu’un super projet vu le jour.

Un projet agricole et social d’ampleur

Sous l’impulsion de la fondation Naandi et de son directeur Manoj Kumar, les fermiers ont décidé de se regrouper en une coopérative. En 1999, ils créent la coopérative SAMTFMACS (« Small and Marginal Tribal Cooperatives). Grâce à ce projet, ils ont permis la plantation de caféiers qui avaient pratiquement disparus de la région. Cette opération a été soutenue financièrement par le Fonds Carbone Livelihoods qui a permis aux fermiers de planter près de 2 millions de caféiers. En contrepartie, les investisseurs de ce Fonds (des grands groupes tels que Hermès, Crédit Agricole, Michelin, etc.) (je préfère vous les nommer par soucis de transparence) reçoivent des crédits carbones. Ces crédits carbones sont utilisés pour « compenser » une partie de leurs émissions polluantes.

Bon, j’hésitais à vous donner mon avis sur ce point mais hé on est sur mon blog et je pense que c’est important de mettre le doigt, parfois, où cela fait mal pour avancer vers le mieux. Donc, bien que ce projet soit fantastique, j’y vois aussi pour ces entreprises une certaine manière de se dédouaner et de se déresponsabiliser des conséquences de leurs actes. Voilà. Ne souhaitant pas m’attarder là-dessus pour mieux me concentrer sur notre sujet du jour, le débat est toutefois ouvert si vous souhaitez en discuter.

Les producteurs n’ont pas seulement planté des caféiers mais aussi près de 3 millions d’arbres fruitiers et autres plantations. Ils ont découvert les principes de l’agriculture biodynamique*, initiés par l’expert David Hogg, un anglais (je crois) installé en Inde depuis plus de 35 ans. Ils ont également appris le compostage de biomasse, l’élagage des arbres ainsi que la plantation d’arbres d’ombrage.

Ravis des résultats, ils se sont ensuite concentrés sur la qualité de leurs produits, encouragés par différents experts venus les rencontrer. Leur motivation trouvait également sa source au sein de la dynamique sociale de leur communauté encore plus unie, très importante à leurs yeux.

producteur cafe araku
Un producteur de café Araku | © Agence Puppets / Araku France

La biodynamie

Inventée par Rudolf Steiner, la biodynamie s’appréhende plutôt comme une philosophie. Elle consiste à améliorer les pratiques de l’agriculture biologique. L’agriculteur perçoit l’organisme agricole comme un tout dont les composantes (sol, plantes, hommes, animaux, préparations biodynamiques et influences cosmiques et climatologiques) sont en interaction.

Un café bio produit en circuit court

Le modèle social d’Araku Coffee est assez unique. Comme je vous le disais, il est l’un des seuls cafés en circuit direct entre les fermiers et les consommateurs.

Les producteur.ice.s vendent leur café à la coopérative de fermiers. Ce système leur permet de travailler plus raisonnablement avec un salaire plus juste. Puis, tout le long de sa fabrication, le café ne suit qu’une seule chaîne de production. Une seule équipe gère le procédé de fabrication, soucieuse de la qualité du produit.

D’ailleurs parlons-en de la qualité. Chaque année, depuis 2011, des experts du café viennent évaluer le café Araku. Ils partagent leurs connaissances et leurs conseils avec les agriculteurs. C’est sur leurs encouragements que les producteurs ont apporté encore plus d’importance et d’attention à la qualité de leur produit. Concernant le café en lui-même, celui-ci est dégusté, sélectionné et torréfié par un expert caféologue, Hippolyte Courty. Il s’assure de la qualité des cafés depuis la culture jusqu’à sa préparation.

magasin araku paris
Le magasin Araku, que je trouve très beau, à Paris | © Julien Celice

Le café arrive ensuite directement en magasin, au sein de la capitale parisienne.

Il rejoint également les différents fournisseurs de la marque, comme je vous le disais, sans passer par d’intermédiaires.

Quels sont les produits proposés par la marque ?

Du café évidemment ! Mais pas seulement…

6 types de café différents

Chaque café provient d’une parcelle ou d’un village sélectionné·e·s, par Hippolyte Courty, pour ses caractéristiques territoriales.

  • Signature : équilibre aromatique et rondeur, arômes de chocolat, d’épices et de végétal,
  • Sélection : puissant et rond avec une note légère d’amertume et des arômes beurrés et épicés,
  • Micro Climat : notes gourmandes de fruit presque confit avec une pointe d’amertume,
  • Première Récolte : frais et vif avec des arômes de fruits rouges, de citron et de végétal,
  • Haute Altitude : arôme puissant et complexe, fin avec des notes épicées,
  • Grande Réserve : rond et intense, aux notes de fruits jaunes et rouges, d’épices, de caramel, de vanille et de cuir.

La marque propose différentes moutures de café, en grains ou moulu, mais également en capsules. Celles-ci sont compatibles avec une machine Nespresso (si ça te tente Georges). Elles sont sans aluminium, 100% biodégradables et, cerise sur le gâteau, sont compostables car faites en cellulose et amidon de maïs.

cafe araku grains moulu capsule
Le café Araku en grains, moulu ou en capsule | © Araku France

Si vous ne savez pas quel café choisir, le site de la marque vous propose un petit questionnaire à la rubrique cafés. Il vous permettra de sélectionner celui qui vous est le plus adapté.

Des ustensiles et gourmandises pour accompagner votre café

Pour parfaire votre café, Araku propose toutes sortes d’ustensiles : des machines à grains, des cafetières, des moulins et autres balances mais aussi de jolis mugs et tasses à café, désignés par les norvégiens Anderssen & Voll.

De plus, pour accompagner votre café, la marque vous propose quelques gourmandises. Et qu’est-ce qu’elles sont bonnes ! Vous trouvez tout d’abord des biscuits (sablés, biscuits au spéculoos ou chocolat) mais aussi différents types de chocolats créés par le chocolatier Hervé Robin (graines de cafés enrobés de chocolats, tablettes, mendiants).

Vous trouverez également des coffrets cadeaux déjà confectionnés ou bien que vous pourrez composer à votre goût en mêlant de gourmandises, des accessoires et, bien entendu, du café.

coffret araku gourmandises cafe chocolat
Un coffret Araku avec gourmandises, café et chocolat | © Araku France

Les points positifs d’Araku Coffee

  • Des producteurs et productrices, appartenant à des communautés longtemps exclues, qui mettent en avant leur savoir-faire et sont rémunéré·e·s avec un salaire décent. De plus, ielles sont indépendant·e·s et acteur·ice·s de leur propre environnement.
  • Une attention portée à la terre, notamment par une agriculture réalisée en biodynamie et par le projet de reforestation.
  • Une attention également portée à la qualité du café, par chaque membre de l’équipe, du fait de ce système en circuit court.
  • Des emballages pour la plupart éco-responsables que ce soient les boîtes de conditionnement ou bien les capsules.

Ce qui pourrait vous freiner

  • Hum…  que vous n’aimiez pas le café ? Difficile de vous convaincre si c’est le cas, quoique vous pourriez tester leurs chocolats. Attention ils sont addictifs (je parle en connaissance de cause…).
  • Le prix. Oui en effet, il n’est pas très accessible mais c’est le prix d’un café de qualité, produit dans des conditions décentes. Et vous pouvez tout à fait vous l’offrir ou l’offrir lors d’occasions spéciales.

Où trouver les produits Araku Coffee ?

En magasin, au 14 rue de Bretagne, Paris 3ème , dans le Marais. Vous pourrez y déguster un café selon vos goûts en extraction douce ou bien en expresso. Vous  pourrez également y déguster des gourmandises comme des chocolats, madeleines ou encore des petits sablés. De plus, vous pourrez demander aux baristas la mouture exacte de votre café à emporter.

Depuis mai 2019, vous pouvez maintenant les trouver dans certains Franprix.

Sur le site Araku Coffee

Envie de répandre de bonnes ondes ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut