A l’ancienne : des produits frais, bio et locaux livrés chez vous

Envie de répandre de bonnes ondes ?

A l’ancienne est une entreprise de livraison à domicile de produits frais, bio ou produits en agriculture raisonnée provenant directement des petits fermiers locaux. Cependant, messieurs dames, ce n’est pour l’instant proposé qu’en région parisienne et sa proche banlieue !

Des produits et légumes frais cueillis dès le matin

L’un des grands avantages d’A l’ancienne est qu’elle propose des produits frais car cueillis dès le matin. Tout se fait en une journée. Surprenant voire un peu louche, vous semblez vous dire.

Voyez comment cela fonctionne :

  1. Le/la client.e commande les produits jusqu’à 22h la veille de la livraison,
  2. Les commandes sont envoyées aux producteur.ice.s,
  3. Le lendemain matin les produits sont cueillis à la fraîche,
  4. A l’ancienne les récupère en fin de matinée,
  5. Elle les empaquète (que j’aime ce mot) dans l’après-midi,
  6. et les livre le soir même jusqu’à 22h pour ceux qui travaillent tard !
Ce n’est pas beau ça ?

 

Commander est très simple et pratique

a lancienne recolte matin
Récolte du matin | © A l'Ancienne

L’interface est vraiment très simple d’utilisation.

  1. Vous sélectionnez votre zone* et jour de livraison. Les livraisons se font trois fois par semaine (les mercredis, jeudis et vendredis).
  2. Vous choisissez les produits et les quantités que vous voulez. Le minimum de commande est de 5€ et la livraison est offerte dès 30€ d’achat. En 5 minutes c’est fait !
  3. Puis, c’est A l’ancienne qui se charge du reste : elle vous livre à domicile ou en entreprise, à vous de choisir. Ce que j’apprécie beaucoup, et qui est très pratique, c’est que vous pouvez choisir la plage horaire de livraison et demander à ce que le livreur laisse le panier devant chez vous si vous êtes absent.e. Pour cela, il suffit de cocher la case « devant ma porte ».
    Vous choisissez une plage horaire de livraison de 2h : 16h-18h/18h-20h/20h-22h.
Ah qu’est-ce qu’on aime les choses simples !

Certain.e.s d’entre vous pensent certainement au fonctionnement des Amap. Et bien ce n’est pas tout à fait ça, car contrairement à l’association, il n’y a pas de paniers hebdomadaires obligatoires. Vous seul.e.s choisissez ce que vous voulez et vous commandez quand vous le souhaitez.

Les produits sont livrés en véhicule électrique et dans des emballages recyclables. La livraison se fait avec l’entreprise Ontime, qui emploie ses livreurs en CDI.

 

*A l’ancienne livre sur Asnières-sur-Seine, Bois-Colombes, Boulogne-Billancourt, Clichy, Courbevoie, La Garenne-Colombes, Le Pré-Saint-Gervais, Levallois-Perret, Neuilly-sur-Seine, Pantin, Paris et à Saint-Ouen.

Si vous n’êtes pas dans la zone, vous pouvez vous faire livrer en point relais !

Et quel type de produits peut-on trouver ?

Le site propose des produits de saison : fruits et légumes, champignons, herbes aromatiques, viande, pain, produits laitiers et épicerie fine.

En pannes d’idées ? Vous pouvez vous laissez inspirer par la commande que vous recevrez. Pour cela, vous pouvez choisir un panier contenant des produits sélectionnés par A l’ancienne.

Pas de gâchis alimentaires !

Etant donné que les commandes sont envoyées aux producteur.ice.s la nuit précédant le jour de la collecte, il n’y a pas de produits en trop. Tout est cueilli et préparé sur commande. Ainsi, pas de stock et pas de gaspillage alimentaire !

Mais alors, c’est cher non ?

Et bien pas forcément. En effet, A l’ancienne travaille en circuit-court, sans intermédiaire (hormis l’entreprise Ontime), donc les marges sont beaucoup moins importantes. Pour des produits de cette qualité, les prix sont donc vraiment très raisonnables et même accessibles.

Cependant, si vous comparez les prix à ceux affichés en grande surface, oui ils sont plus chers que la moyenne. Toutefois, ce ne sont pas les mêmes produits du tout, la qualité est très loin d’être la même ! De plus, la jeune entreprise pointe du doigt la qualité des produits qui laisse franchement à désirer ainsi que la faible rémunération des producteur.ice.s.

D’ailleurs, des producteur.ice.s, parlons-en !

Au cœur du projet : des producteur.ices engagé.e.s

A l’ancienne travaille avec des producteur.ice.s locaux situé.e.s à maximum 150km de Paris et moins de 180km pour les produits de la mer. Ils/elles sont sélectionné.e.s pour leurs techniques de travail, respectueuses de la Terre et des êtres humains. Si je ne dis pas de bêtise, ils/elles sont au nombre de 25.

A l’ancienne rémunère les producteur.ice.s sans négocier leurs prix, et réalise donc sa marge sur le prix de revente des produits.

Des producteur.ice.s sélectionné.e.s avec soin

Pour les sélectionner, l’entreprise se base sur les labels mais surtout, elle visite la ferme et observe comment les producteur.ice.s travaillent et discute avec eux/elles. Aucun produit chimique ne doit être utilisé.

Ils/elles sont tou.te.s engagé.e.s dans une agriculture biologique ou agroécologique. Certain.e.s ne sont pas certifié.e.s bio pour des raisons économiques ou idéologiques mais leurs techniques de travail sont toutes aussi exigeantes et de qualité. La jeune entreprise les accompagne vers des pratiques encore plus éco-responsables.

Qu’est-ce que l’agroécologie ?

L’agroécologie est un ensemble de théories, études et techniques inspirées de l’écologie et de l’agronomie. Elle a pour but de mettre en place des pratiques qui tiennent compte des écosystèmes naturels et des services qu’ils rendent. Ainsi, l’idée est d’obtenir de hauts rendements tout en respectant l’environnement. Exit les produits chimiques donc.

En pratique cela s’applique à travers : l’agroforesterie, la permaculture l’introduction de variétés anciennes et de biodiversité, etc.

L’entreprise valorise un mouvement qui s’améliore en permanence

Elle souhaite instaurer une relation de longue durée avec ses partenaires mais aussi un accompagnement pour les aider lorsque certain.e.s rencontrent des problématiques techniques par exemple. Elle favorise même le réseau car elle peut mettre en lien des partenaires qui peuvent s’entraider sur une problématique particulière. A l’ancienne souhaite que les producteur.ice.s soient ouvert.e.s et en amélioration permanente. Une chouette solidarité se met en place.

L’entreprise souhaite contribuer à développer une agriculture durable. Bien consciente que chacun.e a ses contradictions, elle suit ses producteur.ice.s dans leur amélioration. L’idée est de tendre vers le but ultime qui est : le seul entrant est le soleil. Ouaip ! Parce que, d’après l’entreprise, tout le reste dans une ferme peut être en autonomie. 

A l’ancienne met en avant les producteur.ice.s

Il est important pour l’entreprise de mettre en avant le travail des producteur.ice.s. Ils/elles font tout de même un sacré boulot.

Tous les produits sont vendus sous le nom du producteur.ice afin de mettre en avant son travail. D’ailleurs, vous pouvez prendre connaissance de leur histoire en cliquant sur l’image des produits sur le site.

En plus de ça, A l’ancienne organise un événement qui s’appelle Ferme ouverte. Lors de cet événement, les consommateur.ice.s peuvent aller à la rencontre des producteur.ice.s. au moins une fois par an dans chaque ferme. C’est une manière de récréer le lien entre les deux maillons de la chaîne car le site, c’est vrai, ne permet pas vraiment aux producteur.ice.s de rencontrer ses consommateur.ice.s. C’est donc une belle occasion de les rencontrer mais aussi de visiter l’exploitation, les champs. Les aliments que l’on met dans son assiette ont tout de même une autre savoir après ça !

a lancienne - producteur
Les producteur.ice.s sont mis.e.s à l'honneur | © A l'Ancienne

Les client.e.s et les producteur.ice.s étant super content.e.s, A l’ancienne souhaite s’étendre dans d’autres grandes villes de France comme Lyon et Bordeaux.

Mon avis sur Alancienne

Les points positifs

  • La qualité des produits qui ont gardé leur fraîcheur car ils n’ont pas fait 4 fois le tour de la Terre. On aime !
  • L’entreprise met en avant des producteurs locaux (intéressant si vous souhaitez avoir une démarche locavore) et leur travail.
  • Un bon moyen de gagner du temps en faisant vos courses, de se remettre en cuisine et manger sainement !

L’aspect moins chouette

  • Ah il y en a encore que pour les parigots me diriez-vous ! (Bon je ne me plains par car j’habite en région parisienne). Cependant, comme dit plus haut, l’entreprise espère répliquer le modèle dans d’autres grandes villes !

Que pensez-vous du service A l’ancienne ? Essayez-vous, vous aussi, de manger plus local ?

Par souhait de transparence, je souhaite vous indiquer que cet article contient un lien d’affiliation : Reforest’Action. Qu’est-ce que cela signifie ? Je peux recevoir une commission sur les ventes et ainsi continuer à faire vivre ce blog. Soyez assuré.e.s que ni mon opinion, ni le prix d’achat, n’en est affecté.e. Si vous avez la moindre question à ce propos ou des suggestions, n’hésitez pas à me contacter. Merci de votre bienveillance !

Envie de répandre de bonnes ondes ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut